APPEL POUR LE RESPECT DES DROITS FONDAMENTAUX DES EXILE.E.S À LA FRONTIERE FRANCO-ITALIENNE / Roya citoyenne, Somico 06, et al. 17/8/20

APPEL POUR LE RESPECT DES DROITS FONDAMENTAUX DES EXILE.E.S À LA FRONTIERE FRANCO-ITALIENNE / Roya citoyenne, Somico 06, et al. 17/8/20

Appel en téléchargement :APPEL droits frontiere Menton Vtlle 17.8.20

APPEL

Pour le respect des droits fondamentaux des exilé.e.s
à la frontière franco-italienne et ailleurs

Le 17/8/20

            Le 31 juillet, le ministre de l’Intérieur Darmanin annonce depuis Rome la création d’une brigade spéciale franco-italienne qui sera placée sous commandement unique, dans la région frontalière Vintimille-la Roya-Menton ; officiellement, en vue de traquer les filières de passeurs.

N’en croyons rien : ce que les associations de défense des droits humains dénoncent depuis des années a été confirmé le 8 juillet 2020 par le Conseil d’Etat : « la France viole le droit à la frontière franco-italienne » (Cf. *).

Depuis des années, les forces de l’ordre françaises se refusent à enregistrer toute demande d’asile dans ce territoire, et multiplient les pratiques illégales au quotidien (refoulements, non prise en compte de minorité, etc.)

La France a d’ailleurs été sévèrement condamnée par la CEDH (Cour européenne des droits de l’homme) le 2 juillet 2020 pour « traitement inhumain et dégradant » envers des demandeurs d’asile. En fait « d’humanité et de fermeté », la France privilégie de plus en plus la répression.

            Le 1er août, le Gouvernement italien ferme le camp d’accueil de transit « Campo Roia » géré par la Croix-Rouge italienne, qui dépend du ministère de l’Intérieur : En ce début août, près de 200 personnes dorment déjà dehors, dans des conditions sanitaires déplorables, sans accès à l’eau potable, et avec des possibilités très réduites d’accès à un système de soins.

La France refoule actuellement 100 à 150 personnes, quotidiennement à Menton frontière basse : familles, mineurs… sont détenus dans les algecos de la PAF pont Saint-Louis, sans distinction, ni aucune précaution sanitaire ; ceux-ci doivent souvent repartir à pied jusqu’à Vintimille à 10 km de là, quel que soit leur état de santé.

Le sens de cette double décision française et italienne sur ce territoire transfrontalier est limpide : l’invisibilisation et la criminalisation des personnes en quête d’une vie POSSIBLE.

C’est le même fondement politique criminel et barbare qui amène à immobiliser, pour des raisons administratives fallacieuses, les navires de sauvetage en Méditerranée comme l’Ocean Viking (Cf. **), ou à harceler les personnes migrantes dans le dénuement à Calais (***)et ailleurs.

Souvenons-nous de l’antienne du pasteur Martin Niemöller (1946) : « Quand ils sont venus chercher… Je n’ai rien dit. / Quand ils sont venus me chercher, il ne restait plus personne pour protester. »

Nous demandons à toutes les personnes qui pensent encore qu’il ne saurait y avoir une « sous-humanité » en France, en Italie, en Europe, de signer cette pétition, de faire connaître autour d’elles cette situation, et de participer autant qu’elles le peuvent, financièrement, matériellement, ou par leur aide concrète, aux actions des organisations qui s’opposent à cette déshumanisation barbare, terreau d’une fascisation rampante de nos sociétés.

            Roya citoyenne et toutes les organisations signataires demandent instamment :

  • Un centre d’accueil de transit décent de part et d’autre de la frontière
  • La prise en compte immédiate de la déclaration de demande d’asile par les forces de police à la frontière, avant la direction vers une plate-forme d’accueil de demandeurs d’asile
  • L’utilisation des fonds publics pour privilégier l’hospitalité plutôt que la répression
  • Une véritable politique d’accueil des exilé-e-s, impliquant les différentes instances politiques et la population en France, en France comme en Europe

* http ://anafe.org/spip.php ?article572
** https ://www.change.org/p/lib%C3%A9rez-l-ocean-viking-2
*** https://passeursdhospitalites.wordpress.com/2020/08/15/les-associations-daide-aux-personnes-exilees-saisissent-la-defenseure-des-droits-et-les-nations-unies-sur-la-situation-a-calais/?fbclid=IwAR31gAyGmNyZ0inJ7n7HpW_XWxdqh5VhC10H8ildGurU7zG08PzRnWck5Qo

**** https ://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/actualites/le-harcelement-des-ong-en-mediterranee-met-des-milliers
***** https ://www.amnesty.fr/refugies-et-migrants/petitions/protegeons-les-defenseurs-des-droits-des-migrants

En savoir plus : https ://www.roya-citoyenne.fr/2019/11/exactions-et-non-droit-a-la-frontiere-franco-italienne-sud-les-rapports/

Signataires :

ADN (association pour la démocratie à Nice) – Alternative et Autogestion 06ATTAC 06CCFD Terre solidaire 06CIMADE 06 –- Emmaüs Roya –- France insoumise 06Habitat et CitoyennetéKesha Niya KitchenLes Ami.e.s de la RoyaMédecins du Monde –- Pastorale des migrants (diocèse de Nice) – Pax ChristiParti Communiste 06Parti de Gauche 06Pays de Fayence solidaireProgetto 20 K (France) – SAF (Syndicat des Avocats de France) – syndicat CGT NMCAToutes aux frontières (collectif) – Tous citoyens ! – Tous migrants (Briançonnais)– UD CGT 06

SOMICO 06 (Soutien Migrants Collectif 06) :
Artisans du monde 06Citoyens solidaires 06 – CLAJ 06 Collectif citoyen Bevera / FSU 06 / LDH PACA / LDH Nice / LDH Cannes / Mouvement de la paix 06 / MRAP 06 / Réseau décolonial 06 / Roya citoyenne / Solidaires 06 / Solidaires étudiant.e.s Nice / Vallées solidaires

Contact : roya-citoyenne@riseup.net – Somico 06 : cosomi06.contact@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.