Habitat et citoyenneté : qui sommes-nous ?


Habitat et Citoyenneté, un lieu d’accueil

Disposant à proximité du centre ville de Nice d’un espace conséquent de 110 m², cette structure est devenue un lieu d’accueil, de réunions, de travail, de rassemblements, de collaborations et d’échanges pour toutes les personnes et associations qui interviennent auprès des migrants.
Parallèlement à nos engagements et combats politiques, notre travail se veut pertinent, efficace, efficient pour ces populations, compte tenu de l’évolution de la politique migratoire qui se durcit année après année. Compte tenu du peu de tolérance accordée par les pouvoirs publics de tous niveaux, nous avons de plus en plus recours aux associations et aux citoyen(ne)s pour des solutions alternatives à inventer.
Habitat et Citoyenneté est devenu au fil des années le dernier recours, le dernier bureau, le dernier abri, le dernier espoir, pour une partie de cette population.Habitat et Citoyenneté

Populations accueillies

 Migrant-e-s et déplacé-e-s venu-e-s chercher  asile, protection, hospitalité, travail, que nous accueillons dans notre département.

  • Mineurs isolés étrangers non pris en charge par les foyers de l’enfance,
  • Jeunes adultes étrangers isolés obligés de quitter le foyer de l’enfance  à leurs 18 ans et devenant SDF pendant des mois, en attente d’une autorisation de séjour officielle et sans droit au travail,
  • Émigrés avec 1, 2, 3, 4… enfants scolarisés,  pour la plupart depuis 3,4…7 ans sous la menace permanente d’une expulsion,
  • Émigrés en demande d’asile politique avec ou sans Allocation Temporaire d’Attente ( 330€/mois), sans droit au travail, en réexamen de leur demande d’asile, « dublinés », en « procédure prioritaire » …
  • Émigrés économiques, climatiques,
  • Malades étrangers qui ne peuvent recevoir les soins appropriés dans leur pays,
  • Déplacé-es français-es ou européens ayant quitté leur région ou leur pays parce que sans emploi et qui sont sans possibilité d’avoir une domiciliation avant 3 mois de présence sur le département pour leurs correspondances administratives, pour faire valoir leurs droits sociaux ou médicaux, pour leurs recherches d’emploi

Lusenda,_territoire_de_Fizi,_Sud-Kivu,_RD_Congo_-_Une_femme_et_son_enfant_dans_le_camp_des_réfugiés_burundais_de_Lusenda_(20007178079)

Activités

Accompagnement aux droits

human rights

Services

  • Domiciliation-Boite postale de 1000 familles ou célibataires orientés par le Forum réfugiés, le CCAS, la Préfecture, l’OFII, l’Accueil et la halte de nuit, ALC, ACTES et les associations.
  • Epicerie: Ouverte 2 jours par semaine (mercredi et vendredi  9h-13h et 14h-18h ), alimentée et animée par des bénévoles, elle distribue à 360 familles c’est à dire 920 personnes (dont 60 enfants de moins de 3 ans, 200 enfants entre 4 et 14 ans et 340 personnes de plus de 14 ans) des produits de base vendus à moins de 25% du prix public grâce au partenariat avec la Banque alimentaire et des agriculteurs. Ces bénéficiaires sont orientées par les CCAS, l’OFII, les associations…
  • Bric à brac – Brocante : mobiliers, ustensiles de cuisine, petit électro-ménager en lien avec EMMAUS et ADN (Agence du Don en Nature)
  • Un point Internet pour permettre aux uns et aux autres de rester en contact avec leurs familles ou amis, d’être en lien avec les services administratifs, économiques et sociaux, de chercher du travail…
  • Cours de français ou de conversation pour une meilleure autonomie de chacun et une meilleure intégration (Jeudi 14h30-16h)

map-of-the-world-1005414_960_720

Nos besoins

Humains

  • Responsable et Animateurs-trices pour l’épicerie.
  • Animateurs-trices avec et sans permis de conduire pour l’approvisionnement de l’épicerie.
  • Animateurs-trices pour la brocante.
  • Animateurs-trices pour des cours de conversation française pour adultes, en soirées ou en week end.

Ces animations se font en binôme avec un-e usager, dans un but de formation et d’intégration, qui pourrait à terme assurer ce travail avec un-e autre usager.
Nous invitons chacune et chacun à se joindre à nous et mettre au profit de tous, ses compétences, une heure, une journée…
Nous, salariés, bénévoles, usagers, avons besoin de vous.

solidarité

Financiers

Pour tous ceux qui voudraient participer à cette aventure mais ne peuvent donner du temps, habitat et Citoyenneté a besoin d’un soutien financier, garant de notre indépendance, de notre reconnaissance et de notre survie. Consultez ici notre budget 2015 et nos urgences.

Un don de 10€ permet d’offrir un colis alimentaire pour une famille de 4 personnes pendant une semaine.
Un don de 40€ euros une chambre d’hôtel pendant une ou deux nuits.
Notre expérience du loft, en 2013, nous a montré que nous pouvions loger et nourrir 25 personnes pendant 5 mois pour 25 euros par personne et par mois.

L’adhésion à l’association est de 5 euros minimum.
Les dons sont défiscalisés. Un don de 100 euros est déductible à 66%, il en coûte donc 33 euros.
Défenseur et respectueuse de la constitution française, de la charte des Nations Unis relative aux droits de l’homme, de la convention relative aux droit des enfants de 1989, animée par les valeurs d’hospitalité, de solidarité, de fraternité reçues de nos parents, Habitat et Citoyenneté entend les perpétuer et les transmettre aux générations futures.

nourrir plante

En nature

  • Alimentation, en particulier légumes frais
  • Petit électro-ménager
  • 1 petit véhicule utilitaire

Légumes_au_marché_de_Cavaillon

Habitat et Citoyenneté, une équipe

  • Hubert Jourdan (Bénévole)
  • Francesca Peirotti (Bénévole ou salariée non rémunérée)
  • Nicole Scheck (Salariée, ce qui ne signifie pas payée tous les mois)
  • Shedi Sandi (Salarié, idem)
  • Myriam (Épicière bénévole hors norme)