Présentation

Disposant à proximité du centre ville de Nice d’un espace conséquent de 110 m², cette structure est devenue un lieu d’accueil, de réunions, de travail, de rassemblements, de collaborations et d’échanges pour toutes les personnes et associations qui interviennent auprès des migrants.
Parallèlement à nos engagements et combats politiques, notre travail se veut pertinent, efficace, efficient pour ces populations, compte tenu de l’évolution de la politique migratoire qui se durcit année après année. Compte tenu du peu de tolérance accordée par les pouvoirs publics de tous niveaux, nous avons de plus en plus recours aux associations et aux citoyen(ne)s pour des solutions alternatives à inventer.
Habitat et Citoyenneté est devenu au fil des années le dernier recours, le dernier bureau, le dernier abri, le dernier espoir, pour une partie de cette population.

Vidéo de présentation de l’association

Populations accueillies

 Migrant-e-s et déplacé-e-s venu-e-s chercher  asile, protection, hospitalité, travail, que nous accueillons dans notre département.

  • Mineurs isolés étrangers non pris en charge par les foyers de l’enfance,
  • Jeunes adultes étrangers isolés obligés de quitter le foyer de l’enfance  à leurs 18 ans et devenant SDF pendant des mois, en attente d’une autorisation de séjour officielle et sans droit au travail,
  • Émigrés avec 1, 2, 3, 4… enfants scolarisés,  pour la plupart depuis 3,4…7 ans sous la menace permanente d’une expulsion,
  • Émigrés en demande d’asile politique avec ou sans Allocation Temporaire d’Attente ( 330€/mois), sans droit au travail, en réexamen de leur demande d’asile, « dublinés », en « procédure prioritaire » …
  • Émigrés économiques, climatiques,
  • Malades étrangers qui ne peuvent recevoir les soins appropriés dans leur pays,
  • Déplacé-es français-es ou européens ayant quitté leur région ou leur pays parce que sans emploi et qui sont sans possibilité d’avoir une domiciliation avant 3 mois de présence sur le département pour leurs correspondances administratives, pour faire valoir leurs droits sociaux ou médicaux, pour leurs recherches d’emploi