Les mutilations génitales féminines : une violation des droits des femmes

Les mutilations génitales féminines : une violation des droits des femmes

fgmc_report_fr_withmaps

Télécharger la plaquette

« Comment pouvons-nous encore vivre dans un monde où la moitié de la population mondiale n’a pas les mêmes droits et opportunités que l’autre moitié, simplement parce qu’il s’agit de femmes ? »

En introduction, il est rappelé que « Les mutilations génitales féminines/l’excision (MGF/E) sont désormais internationalement reconnues comme une violation flagrante des droits humains, une forme de violence contre les femmes et les filles et une manifestation de l’inégalité entre les sexes »

Les mutilations génitales féminines touchent au moins 200 millions de femmes et de filles et seuls 51 pays ont des lois contre les MGF/E dans le monde. Une violation des droits des femmes.

Les auteurs et autrices indiquent : « La nature mondialisée des MGF/E nécessite non seulement une réponse globale, mais aussi une réponse nuancée, adaptée pour répondre aux spécificités particulières des MGF/E telles qu’elles sont pratiquées dans différentes régions, pays ou communautés ».

Parmi les différentes recommandations, j’en souligne trois :

  • Reconnaître les mutilations génitales féminines/l’excision (MGF/E) comme une violation flagrante des droits humains, une forme de violence contre les femmes et les filles et une manifestation de l’inégalité entre les sexes.

  • Reconnaître que les MGF/E sont pratiquées sur tous les continents indépendamment des cultures, des classes socio-économiques, du statut éducatif, des religions et des ethnies ; faire des initiatives qui visent à mettre fin aux MGF/E une priorité mondiale.

  • S’abstenir de stigmatiser une seule communauté, culture ou religion, et s’assurer que toutes les initiatives considèrent l’inégalité entre les sexes comme cause première des MGF/E.

Les auteurs et autrices détaillent leurs recommandations en cinq parties :

  • Renforcer la volonté politique au niveau mondial pour éliminer les MGF/E

  • Augmenter d’urgence les ressources et les investissements pour mettre fin aux MGF/E

  • Renforcer la base de données probantes par des recherches critiques

  • Promulguer et appliquer des lois et des politiques nationales exhaustives. Je souligne deux dimensions

    • « La loi devrait reconnaître les MCF/E comme une violation des droits humains et une forme de violence fondée sur le sexe… »

    • l’implication des représentant·es « des communautés touchées par les MGF/E et les organisations de femmes sur le terrain, y compris les organisations dirigées par des survivantes et des jeunes, dans l’élaboration des politiques et la prise de décisions »

  • Améliorer le bien-être des survivantes en fournissant le soutien et les services

Les auteurs et autrices exhortent les gouvernements à :

  • Veiller à ce que toutes les survivantes de MGF/E, quel que soit leur lieu de résidence, aient accès à des services généraux et spécialisés de leur choix, abordables et de qualité, adaptés au genre, à l’enfant et à la culture.

  • Assurer un accompagnement en matière de soins de santé pour les survivantes de MGF/E qui soit centré sur les femmes/filles et prenne en considération les séquelles physiques, psychologiques et sexologiques de la pratique et les aborde de manière globale et sensible.

La brochure est illustrée par des tableaux statistiques et des cartes des pratiques des mutilations.

Equality Now : Mutilations génitales féminines / excision : Appel à une réponse mondiale

Réseau End FGM European Network, mars 2020, 20 pages

https://www.endfgm.eu/editor/files/2020/07/
FGMC_Report_FR_withmaps.pdf

Didier Epsztajn


En complément possible :

Armelle Andro, Marie Lesclingand : Les mutilations génitales féminines. État des lieux et des connaissances, les-mutilations-sexuelles-une-violence-faite-aux-femmes/

Axelle Jah Njiké : L’AFRIQUE INTIME Femme noire, femme blanche, ensemble contre l’excision, lafrique-intime-femme-noire-femme-blanche-ensemble-contre-lexcision/

APPEL INTERNATIONAL : Pour la reconnaissance des droits sexuels et reproductifs comme des droits universels et inaliénables et le respect de l’intégrité physique des femmes, appel-international-pour-la-reconnaissance-des-droits-sexuels-et-reproductifs-comme-des-droits-universels-et-inalienables-et-le-respect-de-lintegrite-physique-des-femmes/

Développement et santé : Spécial Excision / Mutilations sexuelles féminines, il-ny-a-pas-de-bonne-excision-et-il-ny-a-pas-dexcision-a-minima/

Fran P. Hosken – Dessins de Marcia L. Williams : Le livre d’images universel de la Naissance. Histoire illustrée de la reproduction racontée du point de vue de la femme avec son additif sur les mutilations sexuelles féminines, contre-les-atteintes-intolerables-aux-droits-humains-et-a-lintegrite-des-femmes/

Rapport annuel 2014 du Programme commun FNUAP-UNICEF sur les Mutilations génitales féminines/Excision, rapport-annuel-2014-du-programme-commun-fnuap-unicef-sur-les-mutilations-genitales-femininesexcision/

Aller sur le site de Entre les lignes entre les mots

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.