Lesbos, le confinement sans fin

Lesbos, le confinement sans fin

Le président turc Erdogan a ouvert les frontières entre son pays et la Grèce le 1er mars, permettant le passage de nombreux migrants. La situation sur l’île de Lesbos est depuis plus tendue que jamais. Plus de 20 000 personnes s’entassent dans le camp de Moria, au milieu des ordures, et les nouveaux arrivants ne peuvent y entrer et se débrouillent sur l’île.

Voir le reportage photo sur le site de Libération

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.