SOS Méditerranée – Carnet de sauveteur

SOS Méditerranée – Carnet de sauveteur

Extraits du carnet de bord de Guillaume, marin sauveteur, qui raconte nos deux derniers sauvetages réalisés dans des conditions critiques.

Chers amis,

l’Ocean Viking est arrivé sur la zone de recherche et sauvetage au large des côtes libyennes après le débarquement de 159 rescapés dans le port de Tarente en Italie.

Extraits du carnet de bord de Guillaume, marin sauveteur, qui raconte nos deux derniers sauvetages réalisés dans des conditions critiques.

« Il est 5 heures. Une foule serrée dans l’impasse d’un pneumatique en partie dégonflé espère sortir du noir. L’issue aujourd’hui est rouge et s’appelle, en lettres blanches, Ocean Viking. Le soleil décapsule le jour sur 112 têtes brunes qui enfilent les gilets de sauvetage distribués par Basile, qui coordonne l’opération sur l’eau. Malgré la proue du pneumatique éventrée, l’extraction des rescapés se fait en sécurité à bord des rafts et semi-rigides.

À l’échelle d’embarquement de l’Ocean Viking, je donne des mains qui deviennent des ailes. Des nourrissons, enfouis au creux de minuscules gilets de sauvetage, se retrouvent dans mes bras. Avec Massimo, on se relaie pour les bébés. On veut chacun son tour boire leurs regards. Puis leurs mains encore, et nos mains encore, se joignent en poignées salvatrices pour hisser les survivants à bord. Le mal de mer, s’il sévit, n’empêche pas le pont du navire de pétiller de sourires. L’Ocean Viking, c’est la parenthèse de paix. Avant, il s’agit d’oublier. Après on ne sait pas.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.