Les suites de l’évacuation de Saint Dalmas – Vallée de la Roya

Les suites de l’évacuation de Saint Dalmas – Vallée de la Roya

Le collectif des associations et individuels œuvrant en faveur des réfugiés des Alpes Maritimes vient de faire passer un sms à tous ses contacts.

 

02smuggler2-master675

Cédric Herrou

Ce message annonce que, je cite :
[L’avocat de Cédric Herrou] “a été mis dehors d’Auvar manu militari“. [Il a cependant] “pu voir son client, sans pouvoir déposer ses observations selon lesquelles son client voulait voir le juge immédiatement“.

Le message appelle à “un rassemblement de le palais de Justice de nice” [où devraient être présents] “des médias de confiance”.
Le message précise que “c’est devenu un combat politique mettant à mal les dirigeants du 06” et demande à être “diffusé au max”.

Nous relayons donc son appel.

Rappelons que Cédric a fait l’objet de plusieurs reportages laissant peut-être penser qu’il est une sorte de leader, une figure de proue.
Ce qui n’est pas du tout le cas, il n’est qu’un parmi les citoyens acteurs de cette incroyable histoire, tous béats et désespérés devant nos valeurs démocratiques et humaines foulées aux pieds de façon si pleinement assumée par nos politiques et hommes de pouvoirs.

Quelques liens dans lesquels des journaux parlent de lui :

Le New York Times
Le Monde
Courrier International

Il me semble utile de préciser que Cédric, avant tout, est un agriculteur proposant des produits bios, en aucun cas un anarchiste rebelle et agressif. Les débuts de son histoire, ce sont les réfugiés qui débarquent dans les sentiers et les espaces qu’il occupe chaque jour.

2 réponses

  1. FC@Arkhanim dit :

    Bonjour Mr Besson, cet appel m’a été transmis en fin d’après-midi hier et concernait un rassemblement en cours et se prolongeant hier soir.

  2. Besson dit :

    Le rassemblement c est quel jour et à quelle heure?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.