Migrants secourus en mer : “Pas de réponse et pas de perspective de débarquement” pour l'”Ocean Viking”

Migrants secourus en mer : “Pas de réponse et pas de perspective de débarquement” pour l'”Ocean Viking”

Actuellement, 572 migrants secourus en mer se trouvent à bord du navire humanitaire, dont certains dans un état “très difficile”.

Publié

“Nous n’avons pas de réponse et pas de perspective de débarquement”, déplore  lundi 5 juillet sur franceinfo Fabienne Lassalle, directrice adjointe de SOS Méditerranée, alors que 572 migrants secourus en mer se trouvent à bord de l’Ocean Viking, navire affrété par l’ONG. Certains se trouvent dans un état “très difficile”.

La situation est “urgente” selon SOS Méditerranée. A bord de l’Ocean Viking, se trouvent des personnes “très affaiblies”, indique Fabienne Lassalle. “Certaines sont restées trois jours en mer et n’avaient plus ni vivres ni eau, certaines sont brûlées par le soleil ou par le fioul.” Le navire humanitaire attend maintenant qu’un port soit désigné pour pouvoir débarquer ses passagers. “Ce devrait être immédiat mais depuis des années il faut attendre que des tractations soit menées, dont on ne fait pas partie”, regrette la directrice adjointe de l’ONG.

Plus de 60 migrants morts en moins de 72 heures au large de la Tunisie

Les 572 personnes à bord de l’Ocean Viking ont été secourues dans le cadre de six opérations de sauvetage entre le jeudi 1er juillet et le lundi 5 juillet. 369 personnes dont 116 mineurs ont notamment été secourues dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 juillet au large de la Libye. Plus de 60 migrants originaires notamment d’Afrique subsaharienne sont, par ailleurs, morts en moins de 72 heures au large de la Tunisie en tentant de rallier clandestinement l’Europe à bord d’embarcations de fortune.

Selon Fabienne Lassalle, il n’y a “pas d’accalmie” dans les traversées, “mais ce qui est effrayant, c’est qu’il y a de moins en moins de navires et de moyens pour les secourir”. L’Ocean Viking est le seul navire actuellement en action en Méditerranée. Le navire Geo Barents de Médecins sans frontières est notamment immobilisé par les autorités italiennes depuis le 2 juillet dans le port d’Augusta.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.