top of page

Juridique

femmes en exil

Guide juridique : logement et violences conjugales

Les mutilations génitales féminines : une violation des droits des femmes

« Comment pouvons-nous encore vivre dans un monde où la moitié de la population mondiale n’a pas les mêmes droits et opportunités que l’autre moitié, simplement parce qu’il s’agit de femmes ? »

En introduction, il est rappelé que « Les mutilations génitales féminines/l’excision (MGF/E) sont désormais internationalement reconnues comme une violation flagrante des droits humains, une forme de violence contre les femmes et les filles et une manifestation de l’inégalité entre les sexes »

Les mutilations génitales féminines touchent au moins 200 millions de femmes et de filles et seuls 51 pays ont des lois contre les MGF/E dans le monde. Une violation des droits des femmes.

Les auteurs et autrices indiquent : « La nature mondialisée des MGF/E nécessite non seulement une réponse globale, mais aussi une réponse nuancée, adaptée pour répondre aux spécificités particulières des MGF/E telles qu’elles sont pratiquées dans différentes régions, pays ou communautés ».

Droit d'asile et persécutions visant spécifiquement les femmes

Guide pratique pour les femmes étrangères victimes de violence

Pratical guide for non-French Nationals women victims of violence

bottom of page